Marmottes, n°7

Marmottes, n°7

Robert Hainard les a étudiées dans la région d'Anzeindaz, région qu'il a beaucoup fréquentée dans sa jeunesse. Les marmottes s'observent facilement, ce sont des mammifères diurnes, elles aiment se chauffer au soleil, sur un caillou.

primaire, secondaire
Auteur
Robert Hainard
Année
1936
Édition
Département fédéral de l'intérieur
Éditeur
Ernst Ingold + Co. AG
Format
tableau souple, doublé tissu, horizontal; 90x65 cm
Lieu
CH - Herzogenbuchsee
Propriétaire
Archives cantonales vaudoises (ACV)
Commentaire

Robert Hainard a rassemblé tous les épisodes de leur vie, de la naissance à l'âge adulte (jeux, luttes, rassemblements). Toujours une sentinelle fait le guet, elle signale le passage des touristes par quelques cris d'avertissement, mais si c'est l'aigle (principal prédateur), c'est un seul cri et tout le monde plonge au terrier. L'aigle chasse en rase-mottes et son apparition subite ne pardonne pas. La marmotte crie, elle ne siffle pas. L'automne, elle mange beaucoup et constitue ainsi ses réserves de graisse pour l'hiver qu'elle passe au fond du terrier, à hiberner. Au printemps, elle ressort bien amaigrie!